Le Canard Enchainé et le supplice de la goutte d’eau

Nombreux sont les politiques français éclaboussés par des révélations du Canard Enchainé. Mais une particularité de cet hebdomadaire réside dans sa pratique d’une forme de torture médiatique : « le supplice de la goutte d’eau ». Il s’agit de délivrer au goutte-à-goutte des informations afin de transformer une polémique en un feuilleton politique au rythme de la parution hebdomadaire du journal satirique. De quoi donner des sueurs froides aux personnes mises en cause, qui peuvent se demander de quelles autres informations compromettantes dispose encore le journal. Se pose alors le dilemme cornélien entre prendre les devants ou se taire dans l’espoir que le « Canard » ne possède pas plus d’informations.